Partenariat Climat Montréal

1er Sommet Climat Montréal : des actions collectives pour le climat et pour protéger les populations vulnérables

Panoramic skyline view of downtown Montreal from top view at sunset in Canada

Plus de 500 personnes mobilisées face à l'urgence climatique

Montréal, 6 mai 2022 Plus de 500 personnes ont participé le 3 mai au premier Sommet Climat Montréal, organisé par le Partenariat Climat Montréal (PCM) en collaboration avec la Ville de Montréal. Des leaders des milieux des affaires, philanthropique, politique, communautaire, environnemental, ainsi que des étudiant.e.s et citoyen.ne.s de tout horizon étaient réuni.e.s pour accélérer l’action climatique de la métropole, tout en renforçant sa résilience. Cette rencontre a démontré que la communauté montréalaise se mobilise pour l’atteinte d’objectifs ambitieux et qu’elle a une forte préoccupation pour les populations vulnérables, qui sont les plus affectées par les changements climatiques.

Le Sommet a été marqué par des discussions franches sur les changements climatiques de façon globale, abordant notamment la lutte aux inégalités sociales et les impacts sur les populations les plus vulnérables. Le ton ambitieux a été donné dès le coup d’envoi du Sommet avec des engagements d’acteurs de premier plan de la métropole

  • La feuille de route Vers des bâtiments montréalais zéro émission dès 2040 de la Ville de Montréal, dont l’imposition d’un seuil de performance zéro émission pour les nouvelles demandes de permis de construction – dès 2024 pour les moins de 2 000 mètres carrés, et dès 2025 pour les surfaces supérieures ;
  • La collaboration entre Hydro-Québec et la Ville de Montréal pour identifier et implanter des solutions en efficacité énergétique et en gestion de la pointe ;
  • La nouvelle cible pour la décarbonation des bâtiments et la réduction de 55% de l’intensité carbone d’ici 2030 du parc immobilier d’Ivanhoé Cambridge ;
  • La stratégie de carboneutralité du CHUM
  • La collaboration entre la Direction de la santé publique de Montréal et la Ville pour s’attaquer à la résilience et l’adaptabilité face aux changements climatiques ; et
  • La Stratégie destination harmonieuse de Tourisme Montréal.

Les participant.e.s se sont démarqué.e.s par leur volonté de se concerter autour de solutions concrètes pour agir mieux, plus vite et plus loin pour le climat. Un bilan des engagements et des échanges sera produit pour suivre l’évolution des actions, d’une année à l’autre. L’un des objectifs du Partenariat Climat Montréal est d’augmenter d’un cran l’ambition climatique chaque année, compte tenu des objectifs ambitieux du Plan climat de la Ville de réduire les émissions de GES de 55 % d’ici 2030 et de se mettre sur la voie de la carboneutralité d’ici 2050. Le PCM mise sur la collaboration, la mobilisation entre différents acteurs et le dialogue social pour propulser des projets concrets de réductions de GES.

« Les engagements pris et les discussions tenues au Sommet ont dépassé nos attentes. La communauté montréalaise a démontré qu’elle a toute la volonté pour relever le défi climatique, tout en protégeant les populations les plus vulnérables. Nous sommes convaincus que chaque participant.e repart la tête pleine d’idées, et nous souhaitons nous revoir l’an prochain, plus nombreux encore, pour que chacun puisse partager les leçons apprises de ses  accomplissements.  », soulignent les co-présidents du Partenariat Climat Montréal Karel Mayrand, président-directeur général de la Fondation du Grand Montréal, et Eric St-Pierre, directeur général de la Fondation familiale Trottier. 

« Les engagements concrets qui ont été annoncés dans le cadre du Sommet climat sont la preuve que la mobilisation est un ingrédient essentiel à la transition écologique. La crise est réelle, et c’est pourquoi nous n’avons pas hésité à devancer de 10 ans notre objectif de carboneutralité des bâtiments montréalais. C’est un engagement fort, auquel se sont ajoutées des initiatives courageuses de la part de nos partenaires économiques et institutionnels. Grâce au succès de cette première édition du Sommet climat Montréal, nous sommes heureux de renouveler notre collaboration avec le Partenariat Climat Montréal, qui se penche déjà sur la prochaine édition. Cette initiative encourage et inspire tous les acteurs de la société à accélérer le pas de la transition écologique, et je remercie chaleureusement tous les participants d’y avoir contribué. », déclare Valérie Plante, mairesse de Montréal

Relever le défi climatique grâce à un effort collectif

Le Sommet était organisé par le Partenariat Climat Montréal, en collaboration avec la Ville de Montréal, ainsi que  le Conseil régional de l’environnement de Montréal, Vivre en Ville, l’Institut du Québec, Propulsion Québec, la Fondation familiale Trottier et la Jeune Chambre de commerce de Montréal. Le Sommet a d’ailleurs mis de l’avant la nécessité d’un effort collectif pour relever le défi climatique. 

« L’adaptation est un formidable levier pour améliorer la qualité de vie de l’ensemble de la population. Montréal regorge déjà d’initiatives qui ne demandent qu’à être mises à l’échelle, reproduites et généralisées. Les défis sont si grands que le temps des projets pilotes est dépassé. C’est collectivement et par une transformation en profondeur de nos façons d’aménager nos quartiers que nous arriverons à rendre la ville plus résiliente aux impacts actuels et futurs des changements climatiques. » Emmanuel Rondia, directeur général du Conseil régional de l’environnement de Montréal

« Avec 30% des émissions de GES de Montréal, la décarbonation des bâtiments est absolument incontournable pour atteindre nos cibles climatiques. Il est prioritaire d’électrifier les bâtiments et de gérer la capacité du réseau électrique en couplant conversion et efficacité énergétique. Plusieurs cas inspirants ont été présentés lors de l’atelier. Souhaitons par ailleurs que l’engagement pris par la Ville de Montréal d’exiger que tous les bâtiments neufs soient « zéro émission » en 2025 mènera de nombreuses autres villes à travers le Québec à agir en ce sens! L’objectif de carboneutralité doit désormais dicter nos actions.  » Christian Savard, directeur général de Vivre en Ville

« Notre atelier a permis de mieux comprendre les défis à relever afin que l’écofiscalité soit au service de la collectivité face aux enjeux climatiques, tout en préservant la compétitivité des entreprises montréalaises, voire de stimuler leur capacité d’innovation. Cela exige la concertation de toutes les parties, mais l’écofiscalité offre sans conteste des bénéfices pour la société, le climat et le développement économique.  » Luc Belzile, économiste principal à l’Institut du Québec

«L’implantation de zones zéro-émission apporte de grandes opportunités pour la décarbonation des transports en centre-ville. Cette démarche stratégique devra reposer sur une concertation forte et l’établissement d’une vision commune à l’ensemble des parties prenantes. Grâce aux participants de l’atelier provenant de divers horizons, nous avons amorcé la discussion et identifié plusieurs pistes de solutions intéressantes pour rendre les livraisons de marchandises et les déplacements de personnes plus propres et plus intelligents. Nous avons l’opportunité d’oser, de tester, d’expérimenter, afin que d’ici 2030 nous puissions passer de la parole à l’acte de la manière la plus optimale possible. » Victor Poudelet, directeur, Projet Cité de la mobilité durable chez Propulsion Québec

« Des leaders de différents horizons ont partagé leurs initiatives de décarbonation en cours afin d’inspirer d’autres organisations à emboîter le pas. Dr Stephan Williams a dévoilé la stratégie du CHUM pour atteindre la carboneutralité dès 2040; d’autre part, Mme Hélène V. Gagnon, de CAE, a présenté l’engagement et les efforts de réduction de GES de cette grande entreprise privée présente dans 35 pays. Ces quelques exemples illustrent que tout le monde peut et doit faire sa part pour réduire nos émissions de GES. Il n’y a plus d’excuses. » Jean-Patrick Toussaint, Directeur Principal du Programme Climat à la Fondation Familiale Trottier, organisateur du Panel ‘Amorcer sa transition”.

« Les jeunes entrepreneurs démontrent qu’il est possible d’allier rentabilité et environnement, et même d’en faire leur ADN. La lutte aux changements climatiques est à portée de main quand nous nous donnons les moyens d’agir et que nous agissons par conviction. Il existe des entreprises profitables, rentables, innovantes et qui ont un modèle à impact climatique. C’est un véritable travail d’équipe de développer de nouvelles solutions et cela implique d’oser partager les risques. Oser faire différemment.  Il est désormais grand temps de passer à l’action. Gardons espoir et tournons-nous vers les solutions à mettre en place dès aujourd’hui. » Marie-Krystine Longpré, Directrice générale de la Jeune Chambre de Commerce de Montréal.

L’événement était soutenu financièrement par Aéroports de Montréal, la Caisse de dépôt et placement du Québec, les CGD métropolitains, Fondaction, Fonds de solidarité FTQ, Fonds Écoleader, Hydro-Québec, Matrox, Synergie Montréal et l’Université du Québec à Montréal. 

 

-30-

 

À propos du Partenariat Climat Montréal (PCM) 

Le Partenariat est une initiative indépendante qui rassemble plus d’une centaine d’organisations économiques, communautaires, institutionnelles et philanthropiques et qui a pour mission de mobiliser les acteurs-clés de la collectivité montréalaise pour contribuer à réduire les émissions de GES de 55 % d’ici 2030 et mettre la métropole sur la voie de la carboneutralité d’ici 2050.

 

Le Partenariat Climat Montréal fait suite au succès de la collaboration établie en 2018-19 par un groupe de fondations philanthropiques avec la Ville de Montréal et l’organisation C40 Cities pour l’élaboration du Plan climat de la Ville et s’inspire des meilleurs modèles de mobilisation à l’échelle internationale, tels que le Green Ribbon Commission à Boston et London Business Climate Leaders. Le Partenariat place la ville dans le peloton de tête des grandes métropoles mondiales regroupées au sein du C40 en faisant de la transition écologique un pilier de sa prospérité et de son attractivité. L’initiative est financée par la Fondation du Grand Montréal, la Fondation familiale Trottier, la Fondation McConnell et la Ville de Montréal.

Pour en savoir plus : www.climatmontreal.com 

 

Renseignements :

Marie-Eve St-Onge

COPTICOM

514-601-5504

mestonge@copticom.ca